Avez-vous déjà prêté attention aux parois d’un ascenseur ou plans de travail en inox ? Ces parois sont faites de tôles et ont une surface lisse, grâce à la finition appliquée. La finition fait partie du processus de fabrication et améliore l’apparence de la tôle et, par conséquent, souvent sa durabilité. Notez que ces informations concernent la finition des tôles, des plaques et des bobines.

Les raisons d’appliquer une finition

La finition de la surface de la tôle, qu’il s’agisse d’acier inoxydable, d’aluminium ou d’acier, est généralement effectuée pour des raisons d’esthétique et de durabilité, comme nous l’avons mentionné précédemment. Cependant, il permet également de rendre une pièce usinée résistante à la corrosion et à l’usure.

Une autre raison pour réaliser une finition est la réduction de la rugosité de surface, qui est l’une des caractéristiques de la texture de surface, également connue sous le nom de valeur Ra. La rugosité de surface mesure les irrégularités sur la tôle et la finition de la surface usinée est mesurée en micro-pouces (µin).

Plus le nombre de micro-pouces est petit, plus la surface est lisse. Une surface lisse et non absorbante peut être nettoyée plus facilement et est donc favorable dans les industries où l’hygiène est une priorité absolue. Par exemple, les industries alimentaires et pharmaceutiques.

Types de finitions

Il est important de choisir la bonne finition pour vos pièces usinées. Il existe plusieurs types de finitions qui peuvent être obtenues par meulage, brossage, lissage et polissage de la surface à l’aide de brosses ou de bandes. Les plus courantes sont les suivantes :

  • No. 0 ; la finition de départ des tôles laminées à chaud et trempées.
  • No. 1 ; il s’agit d’une surface terne et légèrement rugueuse, qui est la finition de départ des tôles laminées à chaud, trempées, gravées et passivées.
  • No. 2D ; cette finition mate est supérieure à la finition No. 1 et constitue la finition de départ des tôles laminées à froid, trempées, gravées et passivées.
  • No. 2B ; il s’agit d’une finition brillante sur les feuilles, due à un procédé de laminage à froid, de polissage, de trempe, de gravure et de passivation.
  • No. 2BA ; il s’agit d’une finition de type miroir avec quelques imperfections. BA signifie Bright Annealed (recuit brillant), qui est réalisé dans une atmosphère contrôlée.
  • No. 3 ou No. 4 ; ces finitions peuvent être obtenues avec des bandes abrasives allant du grain 120 ou 180 au grain 240 ou 320. Le No. 3 est idéal pour les équipements de transformation alimentaire, tandis que le No. 4 est un peu plus brillant et plus fin, souvent utilisé pour les escaliers mécaniques, les ascenseurs et les bâtiments architecturaux par exemple.
  • No. 5 ; une finition appliquée avec un abrasif non tissé.
  • No. 6 ou No. 7 ; une finition dont la surface est traitée avec des composés abrasifs. Avec le no. 7, il y a des brosses supplémentaires en coton, qui sont utilisés pour polir.
  • No. 8 ; une véritable finition miroir, produite sur des feuilles avec l’utilisation de disques. Ce procédé utilise un mélange de composé abrasif et d’eau pour effectuer le polissage.
  • Finition non directionnelle : les produits ayant ce type de finition peuvent être placés dans toutes les directions possibles.
  • Finition Hairline ; cette finition présente des lignes droites longues et continues parallèles à la longueur de la tôle.
  • Finition DUPLO ; c’est une finition avec la combinaison d’une bande abrasive et d’une brosse Scotch-Brite. Le matériau Scotch-Brite permet d’obtenir une finition brouillée sur le métal.
  • Finition Microlon ; appliquée avec des brosses Scotch-Brite ou même des bandes Scotch-Brite.
  • Finition par revêtement en poudre ; cette finition rend les pièces réalisées lors des processus d’usinage CNC résistantes à la corrosion et esthétiquement agréables. Bien qu’elle ne soit pas recommandée pour les petits composants et les surfaces internes, elle convient aux applications militaires ou aux équipements industriels.
  • Finition par sablage ; cette finition élimine la couche supérieure d’une pièce au moyen de sable à haute pression, créant ainsi une texture de surface uniforme et plus lisse.

Comment s’effectue la finition mécanique

Il existe plusieurs types de machines qui réalisent une finition :

La machine à bande abrasive

Les éléments clés du processus de finition de ces machines sont la granulométrie des bandes abrasives, leur vitesse et la vitesse de transport. La longueur de la rayure pour les finitions No. 3 ou No. 4 sera fonction de la vitesse de la bande et du transport. La finition peut être réalisée avec une ou deux têtes abrasives sur le matériel laminé à froid, tandis que pour le matériel laminé à chaud, il est nécessaire d’ajouter plusieurs passes afin d’enlever la peau dure et d’obtenir la finition finale.

Abrasive belt finishing

La machine de finition à brosse

Le processus de finition de cette machine utilise des brosses qui, grâce à une oscillation rapide, permettent une abrasion uniforme et une finition homogène. La longueur de la rayure pour une finition No. 5 dépend de la vitesse des brosses ainsi que du transport. Comme les brosses n’enlèvent pratiquement pas de matière, il est recommandé d’appliquer cette finition uniquement sur les matériaux 2B et BA.

Différentes brosses sont disponibles, chacune donnant son propre type de finition. Par exemple, les brosses rotatives Cross-Flex permettent d’obtenir une finition vibrée, alors que d’autres brosses peuvent créer une finition brosse.

La finition DUPLO est la combinaison d’une bande abrasive, suivie d’une brosse en matériau non tissé. Cette brosse  » ébavure  » les lignes de ponçage nettes et rend la surface plus facile à nettoyer.

La machine de finition hairline

Des bandes abrasives à déplacement très lent sont utilisées pour produire la finition hairline sur le dessus de la finition No. 4. Cela crée des micro-rayures sur toute la longueur du matériau. Il est important que la bande ne raye pas profondément dans le matériau.

Finish schuurbanden van de machine

Les machines de finition de Timesavers

Timesavers opte pour la haute qualité et propose donc des machines robustes et rentables, telles que les séries 62, 71 et 72, spécialement conçues pour l’usinage de la finition de surface des tôles laminées à chaud et à froid. Il est possible de choisir une machine de finition à sec ou humide pour la finition de bobine à bobine et de feuille à feuille. Selon le type de finition à sec ou humide, vous devez disposer d’un système d’aspiration des poussières ou d’un flux de liquide de refroidissement.

L’ensemble du processus peut être contrôlé à l’aide du panneau IHM et des paramètres de travail spécifiques peuvent être enregistrés dans le programme. De plus, Timesavers accorde une grande importance à la facilité d’utilisation, ainsi les bandes abrasives de nos machines peuvent facilement être remplacées par un autre grain, ce qui permet d’obtenir une autre finition.

Pour des informations plus détaillées sur les spécifications de nos machines de finition, nous vous recommandons de visiter les pages suivantes :

62 Series – Solution complète pour la finition des tôles en acier inoxydable

71 Series – Finition des tôles laminées à froid et à chaud (humide)

72 Series – Finition des tôles laminées à froid et à chaud (sec)

Si vous avez des questions concernant les machines de finition des tôles, n’hésitez pas à nous contacter. Nous sommes là pour vous aider du mieux que nous pouvons.