Pour une entreprise qui a débuté dans un garage en important et en vendant des moules à pizza, Alphin Pans a fait un long chemin depuis sa création en 1989. Pendant les vingt premières années de son existence, elle s’est contentée d’acheter et de vendre des moules à pizza et des équipements connexes, en se dotant de bases solides et en comptant  le premier fournisseur de pizzas du Royaume-Uni parmi ses principaux clients. Lorsque des problèmes de stock et de logistique se sont posés avec ses fournisseurs d’Extrême-Orient, et encouragée par ses contacts dans le secteur du filage des métaux, elle a pris la décision d’investir dans la fabrication au Royaume-Uni et, en 2009, a pris livraison de son premier tour à filer les métaux.

« Nous étions heureux d’opérer en tant qu’importateur/grossiste de produits depuis 20 ans, mais lorsque nous avons été confrontés à des problèmes d’approvisionnement, nous avons recherché des process de fabrication au Royaume-Uni et avons découvert, à notre grande surprise, que cela pouvait être fait de manière compétitive », déclare Matthew Sykes, directeur général d’Alphin Pans. « Après avoir réalisé un investissement initial en 2009, nous avons décidé de déménager et d’investir davantage en 2011, ce qui nous a permis d’acquérir en interne des capacités de pressage et de laser à plat. Au départ, cette capacité était destinée à notre propre production de moules à pizza, mais avec le temps, nous avons réfléchi à proposer notre savoir-faire potentiel à d’autres en tant que prestataire de sous-traitance ».

Réponse rapide aux demandes des clients

Le succès a rapidement suivi et l’activité est maintenant scindée 70/30 au profit de de la sous-traitance de filature, de pressage, de profilage et de formage de métaux, avec des clients issus d’un large éventail de secteurs, notamment l’éclairage industriel, le nucléaire de deuxième niveau, la construction et des travaux de sous-traitance plus généraux. Grâce à son succès, Alphin Pans s’est également constitué une clientèle internationale et exporte ses produits dans le monde entier, de l’Islande au Moyen-Orient, ce qui lui a valu de recevoir le Queen’s Award 2020 (Prix de la Reine)   pour l’entreprise et le commerce international. En conséquence, de nouveaux investissements ont été réalisés, notamment le développement de la  capacité d’ébavurage et de finition de surface grâce à deux machines Timesavers fournies par Ellesco, concessionnaire Anglais de Timesavers. « Nous sommes fiers de pouvoir répondre rapidement aux demandes de nos clients et cela a été possible grâce à notre volonté d’investir. Nos deux ébavureuses Timesavers en sont un exemple ».

Finitions des bords avec la série 42 RB

Les machines Timesavers sont une 42 RB series et une 22 series W, la première ayant été initialement achetée pour répondre aux besoins d’un client particulier, pour lequel Alphin Pans a géré des pics de production sur des pièces en acier inoxydable de 0,9 mm d’épaisseur découpées au laser. Bien que le laser produise un bord parfait, pour des raisons de santé et de sécurité, ce bord nécessitait une certaine finition. Après un échange d’idées avec le client, qui utilisait déjà des Timesavers, la décision a été prise d’acheter la machine 42 RB series avec ses brosses rotatives qui permettait une réalisation parfaite des bords. « La machine Timesavers série 42 est un moyen de production fantastique que nous utilisons uniquement pour la finition des bords et nous avons déjà traité des centaines de milliers de pièces sans aucun problème », explique Matthew Sykes.

La facilité d'utilisation des machines est également un point positif, car elles peuvent être utilisées par n'importe qui dans l'entreprise avec un minimum de formation, ce qui permet au personnel qualifié d'être affecté à des travaux de plus grande valeur.
– Matthew Sykes, le directeur génèral d'Alphin Pans

Gain de temps et facilité d’utilisation

La deuxième machine Timesavers a été introduite pour éliminer la nécessité d’un surfaçage à la main des pièces d’aluminium de 5 mm d’épaisseur, la machine ayant été achetée après avoir réalisé le traitement de seulement six échantillons de pièces. Les résultats obtenus sur ces six pièces et la confiance qu’Alphin Pans avait dans la première machine Timesavers ont fait de l’investissement dans la deuxième machine une décision facile à prendre. « L’impact de la machine de la série 22 est significatif car nous avons gagné des centaines d’heures depuis son acquisition. La finition manuelle de ces pièces nécessiterait au moins cinq minutes, alors qu’avec la série 22 de Timesavers et sa bande abrasive de 900 mm de large, ces mêmes pièces sont traitées en quelques secondes selon une norme constante. La facilité d’utilisation des machines est également un point positif, car elles peuvent être utilisées par n’importe qui dans l’entreprise avec un minimum de formation, ce qui permet au personnel qualifié d’être affecté à des travaux de plus grande valeur », explique Matthew Sykes. « Grâce à ces deux machines, la valeur ajoutée obtenue que nous apportons désormais  aux clients est un élément positif  et ils ont également été impressionnés par notre approche proactive pour répondre à leurs exigences. Le résultat est que nous avons gagné plus de volume d’activité, avec des indicateurs qui mettent en avant  que ce volume de travail  est également lié à notre volonté d’investir et de réagir positivement aux défis ».

From pizza pans to award winning sub-contract partner, Alphin Pans has it covered